La premiere porte

15 rencontre

Je sortis Murex de mon sac à dos, ainsi que mon matériel de dessin : un petit bloc pour des croquis, quelques crayons, un taille-crayon et une gomme.
– Je vais dessiner ce paysage, au cas où nous devrions revenir après avoir passé l’une de ces portes, expliquai-je à mes compagnons de voyage, pendant que Tulipinette nous tournait autour, nageant dans la dense atmosphère.
– Votons quelle porte ouvrir en première, proposa-t-elle. Ce paysage peut disparaître à tout moment. Il y a tellement de brouillard ici que tout peut soudainement s’évaporer, comme mes rêves du matin, lorsque te me réveilles en appelant tous les membres de la famille pour le petit-déjeuner.
– Oh, je suis désolée! Je ne savais pas que tu savais dormir ! Dis-je, légèrement confuse.
– Eh bien, depuis que je vis avec toi et ta famille, j’ai appris à vivre comme vous. Par contre, j’ai toujours du mal avec la nourriture.
– Ah! Je comprends cela ! Tu es si petite et si fragile comme… du papier. Regardez! changeai-je de sujet rapidement, car le coffret de Murex commençait à fumer.
« Coquillage de Présage » commençait à se réveiller de sa léthargie. Une fumée aux tons lilas se répandait rapidement autour de nous et je dus ouvrir sa boîte immédiatement. Sinon il y aurait un risque que l’atmosphère entière devienne trop saturée et imprégnée de ces vapeurs. Quand le coquillage cessa finalement de fumer, il nous redit son oracle:
– La route vers le pays du Corbeau est longue et dangereuse. Vers le lac de la vérité, vous devez gravir les douze marches des douze pas de l’Ange. En partant de la fin, tu verras le début. La réflexion sur sa surface montrera le dissimulé. Douze pas jusqu’au douzième poisson, à la douzième graine la clé sera offerte. Trois gouttes tomberont, le sort disparaîtra et le jour reviendra. Telle est la prophétie.
Après les derniers mots, il se tut et ne dit plus rien. Alors je le mis dans sa boite tout en réfléchissant intensivement au message. Les autres se mirent aussi à réfléchir.
La première personne à briser le long silence fut l’Oiseau Bleue :
– Eh bien, je vais peut-être essayer de survoler ces portes et voir ce qui se passe de l’autre côté?
– Eeee … Mieux n’vaut pas! – objecta Tulipinette – Qu’est-ce qui se passerait si tu te retrouvais face à face avec le Corbeau?
L’ombre de la peur assombrit le visage de l’Oiseau Bleue pendant un instant, mais cela ne dura pas longtemps.
-Je pourrais toujours à nouveau voler rapidement vers vous, ajouta-t-elle avec plus d’assurance et même avec un léger sourire.
– J’ai une idée, lui suggéré-je. Pour que nous puissions te sauver rapidement en cas de menace imprévue, nous allons utiliser la corde dont je me sers pour définir le pion parfait sur mes grands dessins. Tu attraperas une extrémité et tu survoleras la porte. Nous resterons ici en tenant l’autre bout de cette corde. Lorsque le danger viendra, tu la tireras deux fois et pour nous, ce sera un signal de tout tirer ici, vers le bas. De cette manière, nous allons te redescendre beaucoup plus vite qu’un coup de foudre. C’est probablement la meilleure idée que nous puissions trouver pour le moment.
– Oui, je suis tout à fait d’accord, acquiesça le Renard avec soulagement.
Pendant ce temps, l’Oiseau Bleue attrapait déjà l’extrémité de la ficelle, sans réfléchir et déployait ses magnifiques ailes, prête à voler.
– Pas si vite! Je n’avais qu’une petite seconde pour la stopper et ce fut vraiment à la dernière minute. Attends encore, nous ne savons pas quelle porte choisir!
– Hmmm … une histoire incroyable … mais l’ordre est déjà donné, intervint le Renard.
En effet, les portes étaient alignées. Le plus proche de nous était le portail noir et blanc et, derrière celui-ci, près de l’arbre, se trouvait celui qui brillait avec des nuances toutes ensoleillées. Au loin apparaissait le dernier, en vert pastel.
Maintenant, le choix nous apparaissait comme une tâche extrêmement simple. Nous nous approchâmes donc devant la première porte. L’ordre dans lequel les obstacles se présenteraient semblait évident.
Tandis que Tulipinette cachait la graine trouvée sous l’arbre, dans son sac à dos et tout cela en fronçant son nez avec insatisfaction, nous arrivions enfin au seuil de la première porte.
– L’Oiseau Bleue, vole! Criai-je par-dessus du bruit, causé par l’élan de ses ailes à nouveau déployées pour l’envol.
Après ces mots, notre amie s’envola et en une fraction de seconde elle devint complètement invisible.
– Que rien ne lui arrive, dis-je ayant le sentiment d’exprimer ainsi notre souhait commun.

Pour mieux connaitre Tulipinette et la personne qui la dessine et en parle dans le texte, sélectionne ce billet TULIPINETTE.

Lis l’histoire !

19 L’abime blanc

L'abime blanc 19 rencontreUne grande ombre noire surgit sur nous avec tout son élan. Comme un nuage noir et menaçant, ses ailes déployées au-dessus de nous, nous poussèrent dans l'abîme blanc, étendu à nos pieds. - Je tombe! cria Tulipinette terrifiée. - Restez...

18 La centrifugeuse

La centrifugeuse 18 rencontreIl était là-bas, en arrière-plan. Des couleurs chaudes et ensoleillées se mélangeaient entre elles, mais sous l’influence d'un remaniement constant, elles prirent finalement des nuances vert-bleuâtre. Des tourbillons de couleurs, rapides...

17 La troisieme porte

La troisieme porte 17 rencontre- Tulipinette, dépêche-toi, vous aussi ! pressai-je mes compagnons. En les tirant derrière-moi, je me dirigeai vers le Renard, figé sur place. - Nous sommes arrivés à la Porte d’Harmonie et nous devons à tout prix garder nos silhouettes...

16 La deuxième porte

La deuxième porte 16 rencontre- Eve, je n’en peux plus ! Je vais lâcher ! Tulipinette haletait et soufflait accroupie sous le portail noir et blanc. Je m’étais assise en tailleur sur ce sol collant pour dessiner la situation actuelle. Pendant ce temps, elle tenait...

14 Trois portes

Trois portes 14 rencontre- Eve, tu sais que je ne suis pas une rapporteuse, non? C'est ce que me demanda Tulipinette quand nous nous accroupîmes tous derrière des touffes et des nuages colorés. -Oui je le sais. Cependant, ce n'est pas le bon moment pour de telles...

13 Le brouillard de couleurs

Le brouillard de couleurs 13 rencontre- Alors quoi ? On court pour rejoindre le groupe ? demanda Tulipinette quand finalement je me matérialisai à côté d’elle sur la surface picturale. - Je ne pense pas que nous ayons le choix, répondis-je sans tourner autour du pot....

12 Le passage

Le passage 12 rencontre- Eva! Eva! Il me manque encore le ruban de mes pointes ! Je ne peux absolument pas passer ma deuxième jambe de ce côté-là ! jeta les hauts cris Tulipinette toute emmêlée. - Oh, pardon ! Excuse-moi ! Je corrige immédiatement cette erreur ! Le...

11 Le depart

Le depart 11 rencontre- Eva! Lève-toi ! Lève-toi ! C'est déjà le matin ! Quelqu'un me tirait par la manche de ma chemise de nuit et criait d'une voix stridente à mes oreilles endormies. J’ouvris un œil, le droit en premier. Le second ne répondit pas à ma commande, car...

10 La grande reunion

La grande reunion 10 rencontreJe plaçai une boîte avec "Le Coquillage de Présage" au milieu de la table de la cuisine et je regardai le cercle des invités assis tout autour. Ils étaient arrivés sans retard, à l'heure convenue, et chacun avait son bagage de voyage avec...